Traitement & Applications

Keeping on the cycle

Les traitements

Nos procédés de traitement permettent d’éliminer les polluants chimiques réfractaires et les micro-organismes résistants (virus, bactéries…) pour des eaux issues d’une filière de traitement ou encore d’eaux issues de nappes phréatiques ou de captages contaminés.

Pour répondre à la problématique des métaux lourds, nous combinons notre technologie avec des matériaux adsorbants biosourcés pour limiter l’impact carbone du système.

  1. Directement à la source du polluant. Dans certains cas, il est possible de traiter le ou les polluants à la source de sa production. Cela permet de limiter le volume d’effluent à traiter en aval. Nous étudions toujours cette possibilité qui peut faire baisser drastiquement les coûts de traitement.
  2. En amont du système d’assainissement collectif. Notre traitement permet d’atteindre les normes de rejet (Arrêté du 24 Aout 2017) ou d’être conforme à la convention de rejet avec la STEP locale.
  3. En aval de la filière de traitement existante. Notre traitement complémentaire vient éliminer les polluants réfractaires peu ou pas traités par la Station d’épuration avant rejet dans le milieu naturel.
  4. En remplacement d’un traitement hors site souvent coûteux (incinération). Nous mettons en place un traitement sur site qui limite le transport des effluents et les coûts de destruction.
  5. Nappe phréatique oucaptage contaminé. Traitement des micropolluants organiques à des concentrations de l’ordre du nanogramme au microgramme par litre

Applications types

Réduction de la Demande Chimique en Oxygène (DCO)

Augmentation de la biodégradabilité d’effluents réfractaires (lixiviats, colorants…)

Recyclage des eaux usées (REUT)

Abattement de molécules organiques spécifiques

Hydrocarbures(Hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAPs), MTBE, benzène…)

Pesticides(Atrazine, glyphosate, diuron…)

Solvants(Dioxane, Trichlorobenzène, Hexachlorobutadiènep...)

Produits pharmaceutiques(hormones, anti-inflammatoires, antibiotiques, merthiolate…)

Organométaux(organomercuriens, organoplatine)

Composés organiques volatiles(Phtalates, Phénols, Toluènep…)

Autres molécules organiques

Références

Traitement de l’eau et des effluents

STEP:Traitement des micropolluants réfractaires en aval d’un filtre planté de roseaux (Jura)En savoir plus

Agrochimie:Traitement d’une nappe contaminée par 40 substances organiques activesEn savoir plus

Blanchisserie:Mise au point d’un procédé de recyclage des eaux usées (technologie brevetée)En savoir plus

Etudes techniques & rapport d’expertise

Pharmaceutiques:Pré traitement des organomercuriens par oxydation avancée. Adsorption dur mercure sur matériau biosourcé

Industriel du déchet:(confidentiel) traitement des lixiviats par oxydation avancée UV/H2O2

Industriels de la dépollution:

  1. Essais de traitement d’hydrocarbures dans des sédiments
  2. Traitement de boues par oxydation avancée (ozonation catalytique)

Conglomérat d’industriels:Benchmark international du potentiel de traitement des effluents par complexes d’inclusions (molécules cages)

Fiche technique
detaillee step:

Traitement et recyclage
des eaux de
Station d’épuration

ContexteLes pressions exercées sur les ressources en eau s’accentuent dans la mesure où les activités agricoles industrielles ou urbaines entrainent des déversements de nombreux polluants dans les eaux de surfaces et les eaux souterraines. Ces pollutions, qui peuvent être biologiques ou chimiques, impactent les écosystèmes à des degrés divers, allant jusqu’à menacer la survie d’espèces aquatiques.

Les solutions pour limiter les dispersions des polluants se trouvent non seulement dans la réduction des émissions de polluants à la source mais aussi dans l’efficacité du traitement des eaux usées. L’amélioration des capacités de traitement des STation d’EPuration (STEP) peut contribuer à améliorer la qualité des eaux de surface mais également permettre la production d’eau directement utilisable pour de nombreux usages. Ce recyclage des eaux usées traitées s’inscrit dans une démarche environnementale et économique qui concerne des usages agricoles (irrigation), industriels (eaux de process) ou urbains (nettoyage des rues, arrosages des espaces verts). Dans un futur proche, la recharge des nappes phréatiques ou même la production d’eau potable à partir des eaux usées traitées sont envisageables après un traitement par oxydation avancée.

Le projet VerciaEtude et implémentation d’un système de traitement des micropolluants par UV/H2O2 en sortie d’une Station d’épuration par lit planté de réseau pour la réutilisation des eaux usées traitées (Jura).

Mise en service en septembre 2004, la STPU de Vercia traite, au moyen d’un Filtre Planté de Roseaux (FPR), les eaux usées des habitants des villages de Rotalier et de Vercia (470 EH), mais aussi celles issues de l’activitégénérée par cinq viticulteurs. La charge liée à la viticulture peut atteindre 600 EH en période de pointe, c’est-à-dire au moment des vendanges, entre mi-septembre et mi-octobre. Cette installation utilise une technique de filtration à écoulement vertical. L’objectif est ici de désinfecter l’eau et d’éliminer les micropolluants réfractaires par un procédé de traitement tertiaire.

Problématiques

  • Raréfaction des ressources en eau
  • Molécules réfractaires non traitées par les stations d’épuration
  • Réglementation sur le recyclage des eaux usées traitées en France (Avril 2016)

Technologies mises en œuvreUn système de traitement par oxydation avancée UV/H2O2 a été dimensionné et mis en place en aval de la STEP. Le suivi de l’efficacité de traitement montre une désinfection complète et l’élimination des polluants réfractaires initialement détectés.

  1. Alimentation électrique et automate
  2. Pompe doseuse
  3. Réacteur UV
  4. Stockage H202

Fiche technique
detaillee step:

Traitement et recyclage
des eaux de
Station d’épuration

Abattements bactériens consécutifs au traitement UV/H₂O₂ de l’eau de Vercia

Micro-Organismes Concentration à l’entrée Concentration en sortie Abattement (log)
Germes 36°C - Totaux (UFC/mL) 15500 0 > 5,19
Germes 22°C - Totaux (UFC/mL) 43000 0 > 4,6
Coliformes Totaux (UFC/ 100 mL) 37000 0 > 5,57
Escherichia coli (Microplaques) (UFC/ 100 mL) 34659 <15 > 3,4
Entérocoques (Microplaques) (UFC/ 100 mL) 16740 <15 > 3,0

Exemple de molécules détectées avant et après traitement UV/H₂O₂ et abattements calculés.

Molécules [entrée] (μg/L) [sortie] (μg/L) Abattement (%) LQ (μg/L)
diclofénac 0,254 <LQ 98,0 0,01
carbamazépine 0,311 <LQ 98,8 0,01
roxythromicine 0,049 <LQ 89,8 0,01

Soutiens/Financements

Agence de l'eau Rhône Méditérranée Corse
INSA
Deep
BPIFrance

Fiche technique
Agrochimie:

Traitement des
nappes phréatiques

ContexteLes sites industriels peuvent présenter des pollutions de leurs nappes souterraines (lessivages du site lors d’épisodes pluvieux et infiltration, pollutions historiques…). Le site dont ce projet fait l’objet possède une nappe d’eaux souterraines contaminées. Près de 40 molécules actives ont été détectés à des concentrations allant du ng/L au µg/L qui peuvent néanmoins varier en fonction de la météorologie locale. Les volumes d’eau à traiter sont importants. La complexité de la pollution repose sur la diversité des molécules à traiter qui peuvent avoir des propriétés physico-chimiques différentes.

Ces différents facteurs font de l’oxydation avancée la technologie adaptée pour apporter les réponses à ces problématiques.

Problématiques

  • Diversité des polluants organiques
  • Volume d’eau à traiter
  • Variations possibles des concentrations en polluants
  • Réglementations plus strictes

Technologies mises en œuvreTreewater a testé et optimisé son procédé d’oxydation avancée UV/H2O2 sur environ 40 molécules organiques à des concentrations de l’ordre du ng/L u µg/L. A partir d’effluents prélevés sur site,les techniciens et ingénieurs treewater ont définis les paramêtres de traitement optimaux pour dégrader à minima 90% de l’ensemble des molécules cibles. L’utilisation des pilotes Treewater permet de se rapprocher des conditions réelles en effectuant les essais sur des débits et des volumes représentatifs. L’UV/H2O2 est parfaitement adaptée pour différentes raisons:

  • L’irradiation UV à forte dose peut dégrader une partie des molécules cibles (forte absorption UV)
  • Les radicaux hydroxyles générés permettent de dégrader les molécules les plus réfractaires
  • Le système s’adapte en permanence au changement de la qualité d’eau entrante

Fiche technique
Agrochimie:

Traitement des
nappes phréatiques

Traitement et
Recyclage des
eaux usées
de Blanchisserie

ContexteL’industrie de la blanchisserie est une grande consommatrice d’eau et génère une quantité importante d’eaux usées. Or, certaines régions françaises sont contraintes par de faibles ressources en eau qui pourraient à terme diminuer l’activité économique du secteur. D’autre part, le coût de l’eau est une charge importante pour ces entreprises. En France, le prix du mètre cube d’eau s’élève à près de 4 euros quand il faut en moyenne 10 à 15 litre d’eau pour laver 1 kg de linge. Selon sa taille, une blanchisserie consomme alors des volumes d’eau compris entre 30 et 400 m3 par jour qui finissent généralement dans le réseau d’assainissement avec des taux élevés en polluants. Le lavage du linge conduit à l’émission de micropolluants tels que les phtalates (DEHP, DEP…), les phénols, les métaux lourds, les solvants ou les surfactants, très mal traités en station d’épuration. La problématique de l’émergence de micro-organismes résistants aux antibiotiques vient s’ajouter à cette liste de polluants présents dans les eaux usées de blanchisserie.

Le projet (confidentiel)Mise en place d’un système de traitement innovant par oxydation avancée permettant de traitement et le recyclage des effluents de blanchisserie.

Problématiques

  • Emissions de polluants soumis à de nouvelles réglementations (phtalates, nonyphénols…)
  • Diminution des ressources en eau
  • Consommation importante en eau
  • Saturation des STEP locales
  • Coûts importants des solutions actuelles de traitement

Technologies mises en œuvreTreewater a développé un procédé de recyclage innovant avec le soutien de l’agence de l’eau RMC et du laboratoire DEEP INSA. Ce système breveté est au stade de pilote (TRL 6) et permet d’envisager le recyclage de 80 à 85 % des eaux usées de blanchisserie. Il a été implanté sur une blanchisserie du sud de la France dans la perspective de limiter la consommation en eau et les rejets dans la Station d’épuration locale saturée. Le cœur de technologie repose sur l’oxydation avancée en combinaison avec des traitements robustes et peu couteux (physico-chimiques, matériaux adsorbants). Les taux d’abattements obtenus pour les polluants problématiques sont maximaux (cf Figure). La qualité de l’eau est compatible avec une réutilisation de l’eau dans le processus de lavage au niveau chimique et microbiologique (désinfection totale).

Traitement et
Recyclage des
eaux usées
de Blanchisserie

Soutiens/Financements

Agence de l'eau Rhône Méditérranée Corse
INSA
Deep
BPIFrance